La girafe et le sablier

Une girafe qui voulait mesurer la douceur de l’air et qui, ce faisant, avala malencontreusement un sablier.

Tout commence avec le texte de Marie-Laure Depaulis : l’histoire d’un sablier qui ne sait pas compter le temps et d’une girafe qui prend le temps de mesurer la douceur de l’air. Inspiré par cette fable insolite, le plasticien Peter Weir a réalisé de grandes fresques dans les rues de Mende (Lozère). Photographiées, elles viennent se ranger dans le livre un peu différemment à chaque chapitre. Pli par pli, le lecteur suivra l’évolution de cette rencontre.