Sans les mains et en danseuse

Pépito Matéo

Pépito Matéo est né en 1948 à Romilly-sur-Seine, d’un père andalou et d’une mère champenoise. Quittant très tôt l’école, il voyage, découvre le théâtre en Angleterre puis reprend des études qui le conduiront en 1988 à soutenir une thèse de doctorat consacrée au métier de conteur et au théâtre moderne.

S’il est contemporain du mouvement dit du « renouveau du conte », le travail de Pépito Matéo est caractéristique de certains de ses aspects. Il contribue à remettre le conte sur le devant de la scène tout en bousculant aussi les frontières entre l’art de raconter des histoires et les autres arts du spectacle. Ainsi, le travail d’écriture et de scène de Pépito Matéo est à la limite de celui du conteur et de l’acteur. Sa langue acérée oscille entre humour et poésie pour mieux toucher au cœur. Il fait partie de ces artistes « indispensables » capables de dire la folie du monde tout en gardant cette légèreté salvatrice, cette jubilation de la parole vagabonde qui nourrit et qui fait sens. Pépito Matéo est avant tout un détourneur de mots, un joyeux fou, bavard et allumé, qui trace son propre chemin dans la forêt de l’imaginaire contemporain.